top of page

POURQUOI LES PERSONNES NOUS DISENT DES PAROLES QUI NOUS BLESSENT?

Les personnes peuvent dire des choses blessantes pour diverses raisons, même si la situation évoquée est hypothétique ou peu probable. Voici quelques raisons possibles :


  1. Inquiétude ou peur : Ils peuvent être préoccupés par un potentiel problème futur et expriment leurs inquiétudes de manière maladroite.

  2. Manque de tact : Certaines personnes n’ont pas la sensibilité ou la capacité de formuler leurs pensées de manière délicate et peuvent donc paraître blessantes sans le vouloir.

  3. Projection de leurs propres peurs : Parfois, les gens projettent leurs propres insécurités ou peurs sur les autres, parlant de scénarios négatifs qu’ils redoutent pour eux-mêmes.

  4. Besoin de contrôle : En évoquant des scénarios négatifs, certaines personnes essaient de contrôler la situation ou d’influencer les décisions des autres pour se rassurer.

  5. Stress ou frustration : Sous l’effet du stress ou de la frustration, les gens peuvent dire des choses qu’ils ne pensent pas réellement ou qu’ils regrettent par la suite.

  6. Communication inefficace : Parfois, les intentions derrière les paroles ne sont pas bien transmises, ce qui peut conduire à des malentendus et à des sentiments blessés.

  7. Mépris ou jalousie : Dans certains cas, les paroles blessantes peuvent être motivées par des sentiments négatifs comme la jalousie ou le mépris.

Il est important de se rappeler que les paroles des autres sont souvent plus révélatrices de leurs propres états d’esprit que de la réalité de la situation. Lorsque vous êtes confronté à de telles paroles, essayer de rester calme, de clarifier les intentions derrière les mots et de communiquer ouvertement peut aider à atténuer les tensions.


QUOI LEUR RÉPONDRE ?


Répondre à des paroles blessantes de manière constructive peut aider à désamorcer la situation et à protéger vos propres émotions. Voici quelques approches que vous pouvez essayer :


  1. Rester calme et posée : Montrez que vous êtes en contrôle de vos émotions. Une réponse calme peut aider à diffuser la situation.

  • Exemple : "Je comprends que tu sois préoccupé, mais je préfère rester positif pour le moment."

  1. Demander des clarifications : Parfois, demander plus d’informations peut aider à comprendre l’intention derrière les paroles.

  • Exemple : "Peux-tu expliquer pourquoi tu penses cela ?"

  1. Exprimer vos sentiments : Faire savoir à la personne comment ses paroles vous affectent peut encourager une conversation plus respectueuse.

  • Exemple : "Quand tu dis cela, ça me fait me sentir mal. Est-ce que tu peux expliquer ce qui te fait penser ainsi ?"

  1. Réorienter la conversation : Essayez de rediriger la conversation vers quelque chose de plus constructif ou positif.

  • Exemple : "Au lieu de nous inquiéter de ce qui pourrait mal se passer, concentrons-nous sur ce que nous pouvons faire pour réussir."

  1. Éviter la confrontation directe : Si vous sentez que la personne est dans un état émotionnel difficile, il peut être sage de reporter la discussion.

  • Exemple : "Je pense que ce n’est pas le bon moment pour discuter de cela. Parlons-en plus tard quand nous serons plus calmes."

  1. Positiver : Essayez de répondre avec une note positive ou d’optimisme.

  • Exemple : "Je préfère croire que nous pouvons surmonter les défis qui se présentent à nous."

  1. Mettre des limites : Si les paroles sont vraiment nuisibles, il est important de définir des limites claires.

  • Exemple : "Je n’apprécie pas ce genre de remarques. Si nous devons en discuter, faisons-le de manière constructive."

  1. Changer de sujet : Parfois, la meilleure réponse est de simplement détourner la conversation.

  • Exemple : "Je comprends ton point de vue, mais parlons d'autre chose pour le moment."

En utilisant ces techniques, vous pouvez mieux gérer les paroles blessantes et encourager des interactions plus respectueuses et constructives.

Revenez régulièrement vers cet article car sur le

moment, nous sommes emportés par le stress et nous n’arrivons pas à répondre de façon constructive.

Nous sommes blessés, triste ou en colère et les émotions nous font dire des mots qui peuvent ne pas être compris par la personne et entraîner des tensions.

Nous sommes tous différents, vivons un quotidien en décalage avec d’autres, nous vivons des situations tellement opposées que le cerveau de l’autre ne peut pas le comprendre et nous apporter des réponses rassurantes et ou constructives et parfois nous ne nous comprenons pas.


Qu’en pensez vous ?



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page